Compost à Paris

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"*

On aurait pu croire impossible de "faire du compost" dans la capitale la plus dense en Europe .... pourtant le compost est bien une réalité parisienne : dans les jardins individuels, partagés ou publics mais, plus exceptionnel encore, dans l'habitat collectif en pied d'immeuble ou dans des établissements publics.

Ce blog présente une sélection de ces expériences pionnières à Paris et met à disposition quelques clés pour donner envie de les dupliquer.

* Mark Twain

lundi 7 décembre 2009

Jardin de l'Aqueduc - Paris 14

Opérateur : Jardin partagé de l'Aqueduc (entre la rue Thomas Francine et la rue de l’Empereur Valentinien 75014 Paris=
Type et nombre de bacs : 1 bac "maison" d'environ 1 m3
Depuis : 2008
Nbre de participants : 115 jardiniers
Référent/Contact : Hervé Garouel

C’est en raison d’un réel besoin que l’équipe des référents compost s’est mise en place en 2008 : la disponibilité doit être maximale, surtout en fin de semaine. Alain, compétent et pédagogue, s’est proposé comme suppléant.
Nous avons subi la déstabilisation due aux travaux d’agrandissement de notre terrain, qui doit maintenant être le plus vaste des jardins partagés de Paris. Il présente la particularité d’être aménagé en terrasses, en raison de la pente, et de constituer un beau cas d’école horticole. Nous avons installé : rucher, mare, vigne, lavandes et espaces créatifs.
Nous sommes fiers de notre colonie de vers de terre de chez Moulinot et nous allons nous lancer dans la promotion du lombricompostage.

Chaque événement est l’occasion de convaincre de nouveaux citoyens dont les déchets organiques de proximité sont bienvenus pour le bien-être des cultures. Il nous faut encore corriger certains irréductibles Gaulois qui jettent des restes de jardinage dans la poubelle verte… Des ‘bio-seaux’ provisoires ont été fournis, mais l’investissement dans ces accessoires dépend aussi de la volonté de tous.
Le bac à compost est aujourd’hui saturé. La subvention en cours permettra d’en installer un deuxième, chacun ayant une contenance de 1 m³. C’est long car il faut l’accord général pour avancer dans les projets.

Bref, 115 familles adhèrent à cet espace : l’avenir nous appartient.

3 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'aimerai participer à ce composte (y laisser mes déchets biodégradables épluchures etc.)
    Est-ce possible pour n'importe qui ? J'habite rue de la santé.
    Comment cela se passe ?
    Merci par avance.

    RépondreSupprimer
  2. Prenez contact directement avec le référent dont vous avez les coordonnées dans la fiche.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    S'il s'agit de Hervé Garouel je ne vois pas ces coordonnées ...
    Pouvez-vous m'éclaircir ?
    Merci.

    RépondreSupprimer