Compost à Paris

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"*

On aurait pu croire impossible de "faire du compost" dans la capitale la plus dense en Europe .... pourtant le compost est bien une réalité parisienne : dans les jardins individuels, partagés ou publics mais, plus exceptionnel encore, dans l'habitat collectif en pied d'immeuble ou dans des établissements publics.

Ce blog présente une sélection de ces expériences pionnières à Paris et met à disposition quelques clés pour donner envie de les dupliquer.

* Mark Twain

mercredi 22 septembre 2010

Docteur Lacroix - Kremlin-Bicêtre 94

Opérateur : Syndicat des copropriétaires “Docteur Lacroix – Le Kremlin-Bicêtre”
Type et nombre de bacs :  2 bacs en bois de section carrée de 600 litres de type “Boisalis”
Depuis : septembre 2009
Nbre de participants : environ 15 ménages
Référent/Contact : Jacques Escarbot  jacques.escarbot@laposte.net


Projet lancé au sein du conseil syndical après avoir lu un article sur le compostage de pied d’immeuble. Bon accueil par les résidents de la copropriété. Bon démarrage, apports abondants et de qualité. Problèmes d’odeurs au début car nous manquions de broyât et nous avons donc utilisé des feuilles mortes, ce qui donnait quelque chose de pâteux. L’emploi de broyât fourni par l’entreprise qui entretient le jardin et qui est en relation avec un élagueur a résolu le problème. Premier composteur rempli en trois-quatre mois. Le deuxième a mis un peu plus de temps (5-6 mois pour être rempli aux deux tiers). Depuis, les apports se sont stabilisés. Importation de vers prélevés dans un jardin public parisien et qui ont prospéré dans les composteurs. Présence de myriapodes et de cloportes, ainsi que de champignons. Compost utilisé dans le jardin, au pieds de rosiers, de fougères, etc. Projet de faire, dans le jardin (dit “d’agrément”) un potager partagé (sera proposé aux copropriétaires en assemblée générale).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire