Compost à Paris

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"*

On aurait pu croire impossible de "faire du compost" dans la capitale la plus dense en Europe .... pourtant le compost est bien une réalité parisienne : dans les jardins individuels, partagés ou publics mais, plus exceptionnel encore, dans l'habitat collectif en pied d'immeuble ou dans des établissements publics.

Ce blog présente une sélection de ces expériences pionnières à Paris et met à disposition quelques clés pour donner envie de les dupliquer.

* Mark Twain

mardi 10 mai 2011

Place de la Garenne - Paris 14

Opérateur : Association «Le lapin ouvrier», place de la Garenne. L’association d’une quarantaine de membres gère un jardin partagé qui se situe dans un parc public avec une aire de jeux pour enfants.
Type et nombre de bacs : 2 bacs en bois de 600 l et 1 bac en bois de 300 l
Depuis : la création de l’association en 2006
Nombre de participants : une cinquantaine  : les jardiniers adhérents de l’association (déchets végétaux du jardin), un café associatif « Le moulin à café » et des habitants du quartier (déchets de cuisine) qu’ils soient ou non adhérents.
Référent/Contact :  Patrick LE FUR, patani.le-fur@orange.fr

L’association a d’abord construit des composteurs avec des palettes en bois, puis les a remplacé par des bacs en plastique noir. Cette première expérience a été décevante, faute de consignes précises et d’un suivi régulier (plantes entières, branchages, racines avec motte de terre, déchets non compostables, …) mais aussi du fait de l’inadaptation des bacs ne permettant pas le brassage des déchets végétaux en décomposition (trop hauts, trappe de façade trop petite, …).

En décembre 2010, l’association a mis en place trois bacs en bois, a limité le dépôt de déchets végétaux a un seul bac, a défini les règles à respecter pour les apports et a chargé un responsable du suivi des composteurs.       

En 2011, 800 litres de compost de bonne qualité ont été produits et utilisés sur le jardin. Le compostage a été aussi l'occasion d'organiser cinq animations : trois auprès des élèves de classes des écoles du quartier, une pour les jardiniers adhérents de l'Association et une pour les habitants du quartier à l'occasion de la Fête des jardins.

Pour 2012, l'Association prévoit de mettre en place un troisième composteur de 600 l et de renouveller les animations sur le compostage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire