Compost à Paris

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"*

On aurait pu croire impossible de "faire du compost" dans la capitale la plus dense en Europe .... pourtant le compost est bien une réalité parisienne : dans les jardins individuels, partagés ou publics mais, plus exceptionnel encore, dans l'habitat collectif en pied d'immeuble ou dans des établissements publics.

Ce blog présente une sélection de ces expériences pionnières à Paris et met à disposition quelques clés pour donner envie de les dupliquer.

* Mark Twain

mercredi 30 décembre 2009

Le Poireau Agile - Paris 10

Opérateur : Le Poireau agile (Jardin Villemin - Rue des Récollets/Quai de Valmy/canal Saint Martin - Paris 10ème)
Type et nombre de bacs : 1 bac plastique + 2 bacs "maison" à partir de palettes
Depuis : juillet 2005
Nbre de participants : 40
Référent/Contact : Gilles Roux CafeCacaoConsult@aol.com

L’association Ville Mains Jardins gère depuis juillet 2005, dans le cadre de la Charte Main Verte de la Ville de Paris, un jardin partagé dans le jardin public Villemin du 10ème arrondissement.

En synergie avec les Conseils de Quartiers, l'association vise à impliquer concrètement les habitants voisins dans le développement durable de leur quartier : introduire la nature et la biodiversité dans la ville dense. Ouvert en permanence, le jardin se veut un lieu de sensibilisation et d'éducation à l'écologie active au quotidien, ainsi qu'une oasis permettant d'échapper au stress urbain, pour tous les âges.

Dès l'origine, un centre de compostage domestique de proximité a été intégré au projet : 3 composteurs, 1 en plastique et 2 autres fabriqués à partir de palettes de récupération ont été installés. La mise à disposition du public de ces composteurs répond à plusieurs objectifs :
- éduquer au tri des déchets et à la réduction du volume des poubelles, recycler tontes d'herbes et feuilles du jardin;
- apprendre à valoriser ces déchets organiques en un humus de qualité nécessaire au bon développement des plantes du jardin et du potager
- amender la terre très grasse mise en place lors de l'aménagement;
- compenser les pertes annuelles d'humus et de fertilité. Aucun engrais chimique n'est bien sûr utilisé.

Dans l'esprit de troc propre aux Jardins Partagés, les habitants qui participent au compost peuvent aussi récupérer le produit de leurs déchets pour cultiver leurs légumes dans leurs propres bacs et jardinières d'immeubles.

Outre la promotion des lombricomposteurs domestiques, plusieurs familles se sont converties en ambassadeurs du compostage collectif dans leurs copropriétés. On attend les toilettes sèches associées.

Près d'une quarantaine d'habitants ont participé à cette action.

mardi 29 décembre 2009

Associations

Quelques associations franciliennes font la promotion du compost et du lombricompost :









* Le Sens de l'Humus (Montreuil) http://senshumus.wordpress.com
* Les Amis de la Terre www.amisdelaterre.org
* Worgamic www.worgamic.org

Au niveau national :
* Le Réseau Compost Citoyen www.reseaucompost.org regroupe les différents acteurs du Compostage Citoyen en France et a pour objectif la promotion du compost citoyen sous toutes ses formes .


Au niveau international :
* Le Comité Jean Pain asbl www.comitejeanpain.be , association sans but lucratif, a introduit en 1995 le concept de "Maître composteur" en Europe, sur le modèle canadien développé par Edith Smeesters.


dimanche 27 décembre 2009

Matériel

Le compostage se pratique le plus souvent dans des bacs en bois et en plastique de différentes capacité.

Voici une liste de différents fabricants/distributeurs :

Beauvais Diffusion www.beauvais-diffusion.com
Container www.ctwfw.com
Emeraude Création http://www.emeraude-creation.fr/
Gardigame www.gardigame.com
Juwell www.juwel.com

Vous pouvez bien évidemment aussi vous procurer ce type de matériel dans les jardineries et magasins de bricolage.

Il est aussi possible de fabriquer soi-même sa "compostière" (comme disent nos amis belges). Un exemple de plan à télécharger ici.

samedi 26 décembre 2009

les Haies Partagées - Paris 20

Opérateur : Association Les Haies Partagées (Jardin Casque d’Or - Rue des Haies / Rue Michel-de-Bourges)
Type et nombre de bacs : 1 bac plastique + 2 bacs "maison" en palettes
Depuis : septembre 2009
Nbre de participants : jardiniers + 20 habitants
Référent/Contact : Jean-Claude Gervais

L’association Casque d'Or a été créée en juillet 2006 pour réaliser et faire vivre avec la Ville de Paris un jardin partagé dans un square du 20ème arrondissement. Les travaux d'aménagement réalisés d'après le plan de l'association se sont déroulés de février 2007 à fin avril 2007.

Très rapidement après la fin des travaux, 3 composteurs, 1 en plastique et 2 autres fabriqués à partir de palettes de récupération ont été installés. La mise à disposition du public de ces composteurs répond à plusieurs objectifs :
- permettre le tri des déchets et la réduction du volume des poubelles,
- produire à partir de ces déchets organiques un humus de qualité nécessaire au bon développement des plantes du jardin et du potager,
- amender la terre très grasse mise en place lors des travaux,
- compenser les pertes annuelles d'humus.

Du fait de l'ouverture permanente du jardin partagé, les apports en déchets par les habitants se déroulent à toute heure, sans que l'on puisse connaître exactement le nombre d'habitants qui participent à cette action (20 ou plus).

vendredi 25 décembre 2009

Bibliographie









Voici une petite sélection des incontournables ..

Compost et paillage au jardin. Recycler, fertiliser de Denis Pépin

Compostons ! : Pour redonner sa fertilité à la terre de Jean-Paul Collaert

Tout sur le compost de Lili Michaud

Le compost : Gestion de la matière organique de Michel Mustin

dimanche 20 décembre 2009

Le Potager des Lilas - Les Lilas 93


Opérateur : Jardin partagé et pédagogique Le potager des lilas (Parc Lucie Aubrac - rue Romain Rolland - 93260 Les Lilas)
Type et nombre de bacs : 3 composteurs plastiques et du compost en tas
Depuis : juin 2007
Nbre de participants : 5 jardiniers + 10 habitants
Référent/Contact : Jeanne Sarly jeanne.sarly@free.fr

Le parc Lucie Aubrac, attendu depuis longtemps par les Lilasiens, a été inauguré en juin 2007.
La Présidente de l'association "le potager les lilas", accompagnée de 2 bonnes volontés, avaient déjà semé et planté des légumes et une première saison de récoltes a été réalisée été 2007. La Mairie des Lilas nous avait installé 2 composteurs en plastique, et une adhérente nous a fait cadeau d’un 3ème (rond).

Au bout d’un 1 an le résultat ne nous satisfaisait pas, et nous avons opté cette année pour le compost en plein air, tout en continuant à remplir nos composteurs, triant et coupant les déchets apportés par les habitants du quartier (une dizaine) et les adhérents du potager (5 environ). Encore un peu de pratique, et nous obtiendrons un superbe humus !

samedi 19 décembre 2009

Sitographie





Le guide de l’ADEME disponible dans les Espaces Info Energie et téléchargeable en ligne http://ecocitoyens.ademe.fr/sites/default/files/guide_ademe_compostage_domestique.pdf

Le Comité Jean Pain, Mecque belge du compost www.comitejeanpain.be

L'Association Gesper, le Jean Pain français à Digne ? .... http://compostage.free.fr
Compostage, un site amateur belge très complet et simple www.compostage.info

A compléter ...

lundi 7 décembre 2009

Jardin de l'Aqueduc - Paris 14

Opérateur : Jardin partagé de l'Aqueduc (entre la rue Thomas Francine et la rue de l’Empereur Valentinien 75014 Paris=
Type et nombre de bacs : 1 bac "maison" d'environ 1 m3
Depuis : 2008
Nbre de participants : 115 jardiniers
Référent/Contact : Hervé Garouel

C’est en raison d’un réel besoin que l’équipe des référents compost s’est mise en place en 2008 : la disponibilité doit être maximale, surtout en fin de semaine. Alain, compétent et pédagogue, s’est proposé comme suppléant.
Nous avons subi la déstabilisation due aux travaux d’agrandissement de notre terrain, qui doit maintenant être le plus vaste des jardins partagés de Paris. Il présente la particularité d’être aménagé en terrasses, en raison de la pente, et de constituer un beau cas d’école horticole. Nous avons installé : rucher, mare, vigne, lavandes et espaces créatifs.
Nous sommes fiers de notre colonie de vers de terre de chez Moulinot et nous allons nous lancer dans la promotion du lombricompostage.

Chaque événement est l’occasion de convaincre de nouveaux citoyens dont les déchets organiques de proximité sont bienvenus pour le bien-être des cultures. Il nous faut encore corriger certains irréductibles Gaulois qui jettent des restes de jardinage dans la poubelle verte… Des ‘bio-seaux’ provisoires ont été fournis, mais l’investissement dans ces accessoires dépend aussi de la volonté de tous.
Le bac à compost est aujourd’hui saturé. La subvention en cours permettra d’en installer un deuxième, chacun ayant une contenance de 1 m³. C’est long car il faut l’accord général pour avancer dans les projets.

Bref, 115 familles adhèrent à cet espace : l’avenir nous appartient.