Compost à Paris

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"*

On aurait pu croire impossible de "faire du compost" dans la capitale la plus dense en Europe .... pourtant le compost est bien une réalité parisienne : dans les jardins individuels, partagés ou publics mais, plus exceptionnel encore, dans l'habitat collectif en pied d'immeuble ou dans des établissements publics.

Ce blog présente une sélection de ces expériences pionnières à Paris et met à disposition quelques clés pour donner envie de les dupliquer.

* Mark Twain

dimanche 10 avril 2016

Et si on récupérait la chaleur du compost ?



Les bactéries produisent de la chaleur en décomposant la matière organique, cette température est d'autant plus élevée que le volume de déchets en cours de décomposition est grand. Dans le compost de quartier de la Gare de Reuilly nous relevons dans le bac d'apports des températures oscillant entre 40 et 80 °C. Le fameux Jean Pain l'avait bien compris et chauffait sa maison grâce à un chauffage central en récupérant la chaleur d'énorme meules de compost de broussailles. C'est sur ses traces que des étudiants de l'ENSCI nous ont contacté pour mettre en place une expérimentation en plaçant dans l'un de nos bacs un serpetin de cuivre pour y faire circuler de l'eau pour alimenter un radiateur ...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire